Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monjangaia

monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


Ahmad: il est où le problème?

Publié par Eddy Rabe sur 23 Avril 2014, 16:29pm

Ahmad: il est où le problème?

Le nouveau ministre des ressources halieutiques et de la pêche, Ahmad, focalise à lui tout seul la plupart des critiques affectant la composition du nouveau gouvernement. A vrai dire, l'homme ne bénéficie pas d'une grande popularité auprès du grand public suite à son bilan à la tête de la Fédération Malgache de Football (FMF). Comme pour beaucoup de pays africains, le football à Madagascar constitue un foyer social, une vitrine, une fierté pour le pays. Mais le football est loin d'être une fierté pour Madagascar. Relégué à la 189ème place sur 207 lors du dernier classement FIFA, bien après ses petites voisines de l'Océan Indien, Maurice (176ème), Seychelles (177ème) ou Comores (184ème), Madagascar a perdu son lustre d'antan en matière de ballon rond. Une situation frustrante qui est imputée à son président actuel lors des huit années à la tête de la FMF. Du coup, quand celui-ci est nommé membre du gouvernement à la tête du département de la pêche, des voix se sont insurgées se posant la question si la pêche malgache ne va pas connaître le même sort que le football.

A la question d'un journaliste au Premier ministre Kolo Roger lors de la présentation des membres du gouvernement: "Ne craignez-vous pas de couler la pêche malgache en nommant M. Ahmad ministre de la pêche au vu de ses résultats à la tête de la FMF?" Le Premier ministre a répondu qu'il avait confiance en Ahmad qui détenait les bonnes solutions pour relever le football malgache. Il avait alors, pour argumenter sa réponse, comparé la situation du football malgache à celle de la Suisse d'il y a quelques années. La réponse du Chef du gouvernement prête à rire car non seulement il n'avait pas répondu à la question posée mais il était complètement passé à côté de la plaque sur le football malgache. Kolo Roger s'y connait-il un peu en football ou est-il complètement déphasé sur la situation du football malgache? Car comparer la Suisse au 8ème rang mondial du classement FIFA à Madagascar relève tout simplement de l'indécence. La Suisse, avec ses 10 participations en phase finale de Coupe du Monde (la 10ème sera au mois de juin prochain au Brésil) dont 3 qualifications en quarts de finale (son plus grand palmarès en Coupe du Monde), se trouve à des années lumières de Madagascar. Nul doute qu'il n'a pas très bien assimilé ses fiches sur le foot malgache ou en bottant ainsi en touche, il a voulu réaffirmer son soutien envers son nouveau ministre de la pêche. Mais le football malgache va vraiment mal M. le Premier ministre. La gloire du ballon rond malgache s'est éteinte dans les années 80. A l'époque, Madagascar rivalisait avec les grands d'Afrique comme le Cameroun de Thomas Nkono et de Roger Milla, l'Egypte de Mahmoud Al-Khatib ou encore la Zambie de Kalusha Bwalya. Ces grands d'Afrique craignaient l'équipe nationale de Madagascar, appelée à l'époque "Club M". A l'image de la sélection avec les Maître Kira, Alban, Kiki, Ferdinand, Dezy Ramasy, Dezy Monstre, Do, René, Setra, Roland Kely, Baby, des clubs malgaches ont joué les premiers rôles dans les compétitions continentales comme l'AC SOTEMA ou le FC BFV, ayant atteint respectivement les quarts et les démi-finales de la Coupe d'Afrique des Clubs champions. Depuis, le football malgache s'enlise petit à petit dans le néant. Le désamour du public pour le ballon rond est consommé; le football ne présente plus d'attraits, les stades sont vides. Les investissements censés soutenir les clubs ne répondent plus car il n'y a pas de politique viable pour le vrai développement du football. La Fédération est mal structurée et gangrenée par le népotisme et la corruption. Il faut aussi reconnaître un constat malheureux: le football malgache a sombré depuis le départ d'un Etranger, l'Allemand Peter Schnittger, à sa tête (fruit d'une coopération malgacho-allemande).

Le temps sera juge

Actuellement, Ahmad se retrouve comme la tête de Turc de la situation car durant sa présidence, le phénomène de l'affaiblissement du football malgache s'est beaucoup ressenti. Sous sa présidence également on a connu des bras-de-fer mémorables entre la Fédération et le gouvernement malgache qui a voulu l'évincer. Mais l'homme a toujours bénéficié du soutien de la FIFA, et, est toujours sorti vainqueur de ces bras-de-fer malgré l'implication personnelle du très redouté Président de la République de l'époque, Marc Ravalomanana. Et c'est bien ce soutien indéfectible de la FIFA et de son président, Sepp Blatter qui cristallise l'impopularité de Ahmad. Réputé comme l'homme de main de Sepp Blatter, il fait figure d'inamovible à la tête de la Fédération. Et quand on connait aujourd'hui les affaires et les rumeurs de corruption qui minent la FIFA, ce soutien ne l'aide pas forcément et puis surtout, au vu des résultats et de la misère dans laquelle se trouve le football malgache... Toutefois, il ne faut pas oublier que la Fédération Malgache de Football est une instance indépendante affiliée à la FIFA. Elle dispose donc de son propre mode de fonctionnement. Ahmad a été élu, à chaque fois, à sa tête, par des élections libres selon des dispositions prévues par son statut. Dernièrement, au 15 mars, il a été encore élu pour un 3ème mandat consécutif à la présidence de la Fédération par 21 voix sur 22, presque à l'unanimité. Sa présence à la présidence de la FMF est, par ailleurs, légitime et ne peut souffrir d'aucune contestation. Aussi, faire le raccourci entre son passage à la FMF et sa nomination en tant que ministre de la pêche s'avère un peu subjectif. L'homme a déjà occupé un poste ministériel (jeunesse et sports) et s'en est plutôt bien sorti. C'est un meneur d'hommes aguerri car il a plutôt réussi lorsqu'il entraînait au haut niveau dans des compétitions africaines l'AC SOTEMA ou lorsque la sélection majungaise sous sa direction dominait la scène nationale. Originaire du Melaky, région prospère en pêche et en aquaculture, le Premier ministre a estimé qu'il était l'homme idéal au département de la pêche. Les férus du football, dont votre serviteur qui en a connu les années fastes, sont consternés, abasourdis, groggy de la situation du football à Madagascar. Bien qu'Ahmad n'en soit pas le seul responsable, il endosse une grande part de responsabilité. Pour ne pas être l'avocat du diable, Ahmad est indéfendable sur ce point. Cependant, Ahmad n'est pas le seul membre du gouvernement à avoir traîné des casseroles. Pourquoi cet acharnement? Dans le monde politique malgache où les secondes chances sont permises, pourquoi ne pourrait-il pas en bénéficier? C'est la décision du Président de la République et du Premier ministre de l'avoir nommé. A eux d'en assumer les conséquences, d'autant que le credo de ce nouveau gouvernement repose sur les résultats. Il faut le laisser travailler, le temps sera juge.

Eddy Rabe.

Ahmad, le nouveau ministre des ressources halieutiques et de la pêche, et, accessoirement, président de la Fédération Malgache de Football. Il vient d'être réélu, pour la troisième fois consécutive, le 15 mars 2014 à la tête de la FMF.

Ahmad, le nouveau ministre des ressources halieutiques et de la pêche, et, accessoirement, président de la Fédération Malgache de Football. Il vient d'être réélu, pour la troisième fois consécutive, le 15 mars 2014 à la tête de la FMF.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amir 24/04/2014 18:59

IL peut cumuler les deux postes?

Amir 25/04/2014 08:50

Il n'y a que chez nous (en Afrique) où de telles bizarreries peuvent exister. Le travail à fournir pour relever le Pays dans tous les domaines est si important que je trouve anormal que quelqu'un occupe deux postes importants. "Aza manao babi roa toa katsaka". Même si c'est du bénévolat la présidence de la FMF.

Eddy 25/04/2014 03:09

ça paraît bizarre en effet mais il peut cumuler apparemment. Lui-même d'avancer que le poste de président de la FMF est un bénévolat.

Eddy 25/04/2014 02:51

Apparemment oui!

vonvon 24/04/2014 18:25

on lui souhaite que du bien pour sa nouvelle mission

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents