Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monjangaia

monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


Entretien d'embauche ou formation d'un gouvernement?

Publié par Eddy Rabe sur 15 Avril 2014, 17:59pm

Scène cocasse que de voir des personnalités politiques malgaches CV sous le bras s'agglutiner dans le hall de l'hôtel Colbert, lieu où le Premier ministre effectue ses entretiens en vue de la formation du gouvernement. Est-ce à déceler là une autre forme d'amateurisme de l'Exécutif? Car, c'est du jamais vu. Quand on est pressenti dans la conduite d'un gouvernement, on anticipe la vision sur la composition de son équipe en fonction de la politique que l'on va mener et des circonstances politiques du moment et à venir. Gouverner, c'est prévoir dit l'adage. Les tractations se font ensuite, traditionnellement, en coulisses, dans une discrétion républicaine, avec les formations politiques et les personnalités que l'on souhaite associer au projet. Au moins, là, l'Exécutif fixe le cap dans la distribution des portefeuilles. Mais l'image renvoyée par la scène du "Colbert" montre qu'on prend dans le tas et distingue ensuite qui va devenir quoi, telle une scène d'entretien d'embauche. Le souci, c'est que choisir un ministre ou un membre du gouvernement n'est pas assimilable à un recrutement d'embauche classique. Loin s'en faut.

Enrichissement de façon exponentielle

L'enthousiasme affiché par les postulants et leur abondance interpellent également. Ces bonnes gens sont-elles vraiment là dans la volonté de vouloir relever l'immense défi de redresser le pays ou postulent-elles attirées par les privilèges ainsi que l'ascension sociale et l'enrichissement faciles? Espérons, dans l'intérêt de tous, que c'est vraiment pour le pays mais difficile tout de même de se laisser à penser cela quand on sait que, faire de la politique ou occuper une fonction politique à Madagascar rime avec réussite et enrichissement de façon exponentielle et ce, même sans résultats pour l'administré. Selon les dires, le nouveau gouvernement sera formé ce 16 avril 2014. Sa tâche sera énorme et tout Malgache de bon sens souhaite qu'il réussisse au vu de la situation du pays. Mais d'un côté, tout Malgache se doit également d'être exigeant avec ce nouveau pouvoir car trop de temps et d'énergies ont été sacrifiés. Il va sans dire que tous les signes avant-coureurs seront scrutés dans leurs moindres détails.

Eddy Rabe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents