Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monjangaia

monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


Madagascar: un gouvernement dit de "combat", pour plus d'actions?

Publié par Eddy Rabe sur 26 Janvier 2015, 13:58pm

Le Premier ministre, le Général de Brigade aérienne, Jean Ravelonarivo, 55 ans, aura la lourde tâche de "piloter" le deuxième gouvernement de la IVème République. Réputé homme de poigne, il s'est fait remarquer dans son allocution lors de la passation du pouvoir avec son prédécesseur en martelant que le temps des rêves est terminé et qu'il faut à présent passer à l'action. C'est ce qu'attend des décennies durant le peuple malgache, et lui et son équipe seront désormais attendus sur ce point: l'action.

Le Premier ministre, le Général de Brigade aérienne, Jean Ravelonarivo, 55 ans, aura la lourde tâche de "piloter" le deuxième gouvernement de la IVème République. Réputé homme de poigne, il s'est fait remarquer dans son allocution lors de la passation du pouvoir avec son prédécesseur en martelant que le temps des rêves est terminé et qu'il faut à présent passer à l'action. C'est ce qu'attend des décennies durant le peuple malgache, et lui et son équipe seront désormais attendus sur ce point: l'action.

Enfin! Le nouveau gouvernement conduit par le Premier ministre, le général de brigade, Jean Ravelonarivo a été formé et présenté en fin d'après-midi du dimanche 25 janvier 2015. Cette fois-ci, le président de la République Hery Rajaonarimampianina, à l'occasion du premier anniversaire de sa prestation de serment à Mahamasina, n'aura pas attendu 3 mois pour former le gouvernement comme ce fut le cas avec l'ex-Premier ministre Kolo Roger; mais il aura fallu attendre tout de même 15 jours après la nomination du nouveau chef de gouvernement (12 janvier 2015) pour connaître les nouveaux membres de son équipe. Le gouvernement Ravelonarivo est donc composé de 30 membres (sans le PM) contre 31 du temps de Kolo Roger. Vingt-deux d'entre eux ont déjà fait partie de l'ancien gouvernement et huit nouvelles têtes font leur première apparition. En gros, le chef de l'Etat a tenu parole lorsqu'il a déclaré que le nouveau gouvernement ne serait pas un gouvernement d'union nationale. Le parti HVM, le parti du pouvoir, s'est taillé la grosse part du gâteau, au vu du nombre des ministres reconduits; ces fameux ministres qui appliquent, stricto sensu, les directives du pouvoir jusque dans le "dressing code" (la cravate bleue de rigueur, entre autres) qui fait rappeler les anciens temps communistes. L'alliance pour la majorité présidentielle qui a abouti à la nomination du Premier ministre Jean Ravelonarivo n'a donc été que peu considérée dans la composition de ce gouvernement ; la mouvance Ravalomanana et le MAPAR 2 et 3 n'y sont représentés que symboliquement. D'ailleurs, la réaction de l'ancien président Marc Ravalomanana en dit long sur son rapport avec le pouvoir suite à la formation du gouvernement en dissolvant le jour même la mouvance Ravalomanana. Un message clair envoyé par la famille politique de Ravalomanana pour affirmer qu'elle n'est pas représentée dans ce nouveau gouvernement. Quant aux MAPAR 2 et 3, déjà reniés par leur propre famille politique, le MAPAR, désormais conduit par Andry Rajoelina en personne, ils n'étaient pas vraiment en réelle position de force pour s'imposer mais plutôt voués à de la figuration en signe de reconnaissance.

Toutefois, ce gouvernement de combat comme l'a nommé le président de la République, intègre en majorité des techniciens reconnus par leurs compétences dans les départements auxquels ils auront désormais la charge de diriger. Il s'agit, entre autres, de Attalah Béatrice, présidente de la CENIT désormais ministre des Affaires étrangères, qui a mené avec succès les élections pour la sortie de crise politique et qui est fortement appréciée par les partenaires internationaux, ou encore de Rakotoarimanana François Maurice Gervais, nouveau ministre des Finances et du Budget et consultant de la Banque Mondiale, qui devra faciliter, de par son expérience, les relations avec les bailleurs de fonds. Mais pour l'heure, tout cela n'est que théorique. La réalité est tout autre sur le quotidien de millions de Malgaches. On attend plus d'actions de la part de cette nouvelle équipe pour l'améliorer. Voici donc les noms des membres du gouvernement Jean Ravelonarivo, le deuxième sous cette IVème République:

1°- Premier ministre, Chef du gouvernement: Jean RAVELONARIVO

2°- Ministre d'Etat chargé des infrastructures, de l'Equipement et de l'Aménagement du territoire: RAKOTOVAO Rivo

3°- Ministre auprès de la Présidence chargé des Ressources stratégiques: LALARISAINA Joeli Valérien

4°- Ministre de la Défense nationale: Général RAKOTOZAFY Dominique Jean Olivier

5°- Ministre des Affaires étrangères: ATTALAH Béatrice

6°- Ministre de la Justice, Garde des Sceaux: RAMANANTENASOA Noëline

7°- Ministre des Finances et du Budget: RAKOTOARIMANANA François Maurice Gervais

8°- Ministre de l'Economie et de la Planification stratégique: Général RAVELOARISON Herilanto

9°- Ministre de l'Intérieur et de la Décentralistaion: SOLONANDRASANA Olivier Mahafaly

10°- Ministre de l'Industrie, du Développement du secteur privé et des PME: RAFIDIMANANA Narson

11°- Ministre de l'Agriculture et du Développement rural: RAVATOMANGA Rolland

12°- Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique: RASOAZANANERA Marie Monique

13°- Ministre de l'Education Nationale: RABARY Paul

14°- Ministre de l'Emploi, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle: RAMANANTSOA Marcel Benjamina

15°- Ministre des Travaux publics: RATSIRAKA Roland

16°- Ministre de la Sécurité publique: RANDIMBISOA Blaise Richard

17°- Ministre de l'Environnement, de l'Ecologie et des Forêts: RALAVA Beboarimisa

18°- Ministre du Commerce et de la Consommation: RABESAHALA Henri

19°- Ministre de l'Energie et des Hydrocarbures: HORACE Gatien

20°- Ministre de l'Eau, de l'Hygiène et de l'Assainissement: NDAHIMANANJARA Johanita

21°- Ministre des Ressources halieutiques et de la Pêche: AHMAD

22°- Ministre de l'Elevage et de la Protection animale: RAMPARANY Anthèlme

23°- Ministre du Tourisme, des Transports et de la Météorologie: ANDRIANTIANA Ulrich Jacques

24°- Ministre de la Fonction publique, du Travail et des Lois sociales: MAHARANTE Jean de Dieu

25°- Ministre de la Population, de la Protection sociale et de la Femme: ONITIANA Realy

26°- Ministre de la Santé: ANDRIAMANARIVO Mamy

27°- Ministre des Postes, de la Télécommunication et des Nouvelles technologies: RAKOTOMAMONJY André Ney Patraika

28°- Ministre de la Communication, de l'Information et des Relations avec les Institutions: RAZAFINDAMBO Andrianjato Vonison

29°- Ministre de la Jeunesse et des Sports: RAMBOSARISOA Jean Anicet

`30°- Ministre de l'Artisanat, de la Culture et du Patrimoine: RASAMOELINA Brigitte

31°- Secrétaire d'Etat chargé de la Gendarmerie: PAZA Didier Gérard

Eddy Rabe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Makoalahi 27/01/2015 11:57

Merci Eddy pour ce post. Et Bonne et Heureuse Année a toi et tous ceux qui te sont chers. Bonne et heureuse Année a tous ceux qui lisent ce blogs.
J’espère que nos politiciens vont arrêter de ne voir que leurs propres intérêts et se pencher au chevet de notre chère Tanindrazana.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents