Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monjangaia

monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


HISTORIQUE!

Publié par Eddy Rabe sur 16 Octobre 2018, 16:26pm

Nicolas Dupuis, au premier rang, sélectionneur de l'équipe nationale de football de Madagascar, entouré ici de ses joueurs lors d'une photo officielle des Bareas. C'est le grand artisan de la qualification historique et mémorable de Madgascar à la CAN 2019.

Nicolas Dupuis, au premier rang, sélectionneur de l'équipe nationale de football de Madagascar, entouré ici de ses joueurs lors d'une photo officielle des Bareas. C'est le grand artisan de la qualification historique et mémorable de Madgascar à la CAN 2019.

16 octobre 2018, cette date restera à jamais gravée dans l'histoire du football malgache. Les Bareas (race de zébus sauvages de grande taille du sud de Madagascar et surnom de l'équipe nationale de football) de Madagascar est la première équipe qualifiée pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 (CAN 2019); une première historique. Les hommes du sélectionneur français de l'équipe nationale malgache, Nicolas Dupuis, ont fait le travail en s'imposant 1 but à 0 face à la Guinée Equatoriale dans le cadre des éliminatoires de cette CAN 2019. Cette victoire historique comptant pour le match retour face à la Guinée Equatoriale a validé définitivement le ticket pour les Bareas dans la compétition continentale de l'année prochaine après avoir disposé des Equato-Guinéens à l'extérieur à Malabo sur le même score de 1-0 samedi dernier. Avec dix points au compteur après quatre journées des éliminatoires, Madagascar ne peut plus être rejoint au classement du Groupe A et peut envisager avec joie et l'esprit tranquille les deux derniers matchs du groupe face au Sénégal et au Soudan. Néanmoins, le match retour face aux Lions de la Teranga s'annonce forcément comme un match à enjeu pour l'acquisition de la première place du groupe. La performance des Bareas n'est pas anecdotique pour un pays, à l'image de sa situation socio-économique,  où le football avait connu un certain marasme et que l'équipe nationale était habituée à côtoyer tout juste les éliminatoires des grandes compétitions internationales que ce soit pour la CAN ou pour la Coupe du Monde. Cette première historique pour une CAN montre le nouveau visage de cette équipe nationale qui monte en puissance et récompense surtout le travail de Nicolas Dupuis et de son staff, qui ont su composer un groupe solide et fourni avec l'apport de beaucoup de joueurs expatriés et expérimentés. Le travail a, en effet, payé pour le sélectionneur français malgré les difficultés souvent rencontrées lors des regroupements. Il a su forger un état d'esprit fédérateur au sein de son groupe pour que ce dernier adhère à l'objectif fixé dans cette campagne, celui de se qualifier pour la phase finale. La persévérance et la ténacité ont fini par porter leurs fruits. L'objectif est atteint et c'est une excellente nouvelle pour le football malgache. Maintenant, une nouvelle page s'ouvre et il va falloir lui attribuer un autre symbole plus prestigieux car Madagascar entre désormais dans la cour des Grands africains. Ce sera un nouveau statut à assumer. 

Du baume aux coeurs 

Sous les coups de 17H20, heure française, c'est tout un pays qui exulte. L'arbitre vient de siffler la fin du match opposant Madagascar à la Guinée Equatoriale sur une victoire des Malgaches. C'est plus l'effet de cette victoire qui a fait chavirer le peuple malgache dans l'ivresse d'une joie indescriptible. Madagascar va disputer enfin la phase finale d'une grande compétition internationale, la CAN 2019 au Cameroun. Depuis l'indépendance, c'est  sans doute l'une des plus grandes nouvelles que ce peuple ait connu. Elle est à la fois réjouissante et réconfortante pour les quelques 20 millions de Malgaches, férus de ballon rond ou pas. Elle ramènerait sans nul doute la fierté perdue, spoliée par les mauvaises gouvernances en tous genres pendant près de 60 ans lorsque la pauvreté grandissante et la souffrance de la vie quotidienne avaient annihilé toute forme de dignité. Longtemps attendue depuis l'indépendance, cette qualification apporte donc du baume au coeur aux Malgaches face à l'effervescence actuelle générée par la campagne électorale et les incertitudes des élections présidentielles. Bref, c'est tout le pays qui se retrouve donc gagnant dans cette qualification historique. Une qualification qui a ainsi érigé en héros le seul buteur de la partie, Njiva Rakotoharimalala. L'histoire du football a souvent montré que des joueurs restaient indélébiles dans nos mémoires pour divers faits, heureux ou malheureux. Ce joueur des Bareas évoluant en première division thaïlandaise restera à jamais dans la mémoire de la postérité, de par son but en temps additionnel de la première période, comme celui qui a assuré pour la première fois la qualification de Madagascar à une CAN. Les premières fois sont souvent inoubliables, dit-on, mais celle-là demeurera plus que jamais symbolique ajoutée à la ferveur populaire qui a suivi cette qualifications dans les rues d'Antananarivo, la capitale ou encore dans les grandes villes comme Majunga. Mais il est indiscutable que le grand gagnant de cette qualification reste l'actuel président de la Confédération Africaine de Football (CAF), le Malgache, Ahmad. D'abord, parce que son élection à la tête du football africain coïncide avec la période faste du football malgache et de son équipe nationale. Aussi, parce qu'il ne faut pas oublier que c'est lui, de l'aveu même de l'intéressé, qui a tout fait pour faire venir le sélectionneur français Nicolas Dupuis. Et au vu de ses actions au sein de la CAF, il faut s'imaginer que Madagascar en sera fortement bénéficiaire. Ce qui accroîtra encore plus sa popularité déjà grandissante depuis qu'il est devenu le patron du football africain. De pestiféré lors de ses années galères à la tête de la Fédération Malgache de Football (FMF), Ahmad est presque devenu un héros avec cette qualification. Mais derrière cette euphorie, l'agitation n'épargnera pas dans les prochains jours le ballon rond malgache avec l'élection du très convoité poste de président de la FMF. Des poids lourds de la vie économique et politique malgache dont un ancien ministre sont en lice pour le poste. Et l'enjeu de cette élection sera encore beaucoup plus gros avec cette qualification pour le futur président qui aura l'honneur de conduire une première délégation malgache à une CAN. Pour l'heure, il est temps de savourer après de longues décennies de vaches très, très maigres. Le football malgache, en particulier, les Malgaches, en général, le méritent. Merci Nicolas. Merci aux joueurs. Félicitations et bravo Les Bareas! Rendez-vous au Cameroun!

Les onze de départ des Bareas face à la Guinée-Equatoriale ce 16/10/2018 au complexe sportif de Vontovorona: 

Gardien: Dabo 

Défenseurs: Metanire, Rakotondrazaka, Razakanantenaina, Mombris

Milieux: Nomenjanahary, Amada, Ilaimaharitra, Voavy

Attaquants: Rakotoharimalala, Andriatsima (C)

 

Eddy Rabe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents