Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monjangaia

monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


OM: La "fée" Brandao.

Publié par Eddy Rabe sur 25 Juin 2012, 17:23pm

OM: La "fée" Brandao.

Comme c'est une nouvelle version du blog, je vous retranscris ici certains articles publiés sur l'ancienne version. Celui, ci-après, a été publié le 18 avril 2012. Bonne lecture!

Samedi dernier, l'Olympique de Marseille a remporté pour la troisième fois consécutive la Coupe de la Ligue. Comme à San Siro face à l'Inter de Milan en Ligue des Champions, c'est Brandao, l'attaquant brésilien souvent décrié pour ses insuffisances techniques et ses maladresses devant le but adverse, qui a offert à l'OM le but de la délivrance, à la 105e minute de la finale face à Lyon. L'OM a ainsi remporté son 6e titre en 03 ans sous l'ère Deschamps, un brin de soleil pour une saison bien morose avec une série de défaites inédite dans l'histoire du club qui l'a éloigné de son objectif d'avant-saison: le titre de champion ou une place en Ligue des Champions.

Certaines victoires expriment de grand soulagement. Celle de l'OM en finale de la Coupe de la Ligue (1-0) face à l'Olympique Lyonnais en fait, sans conteste, partie. Cette victoire est avant tout symbolique. Elle a, tout d'abord, permis aux joueurs de sauver une saison durant laquelle ils n'ont pas réussi à atteindre l'objectif principal du club: celui de se qualifier pour la saison prochaine en Ligue des Champions. Un objectif, non seulement valorisant et prestigieux pour les joueurs et l'image de l'équipe sur le plan sportif; mais surtout vital financièrement pour le club afin d'entretenir son standing de "grand" au sein de l'élite française. Aujourd'hui, au vu des résultats et du classement, l'OM va devoir déborder d'imagination et d'ingéniosité pour retrouver la dynamique nécessaire, et surtout le coup de pouce financier utile, pour garder son rang et rester compétitif pour les saisons à venir. Bref, l'OM devra savoir rebondir pour reconstruire une équipe saine et compétitive capable de pouvoir digérer l'absence de la Ligue des Champions tout en gardant les mêmes objectifs des saisons précédentes.

Ressusciter la dynamique positive

Cette victoire a également permis à cette équipe olympienne 2011-2012 de retrouver une âme. Une âme, perdue quelque part, entre février et début avril, persécutée par les conflits internes et le manque de réussite mais, qui, on l'espère, va faire ressusciter la dynamique positive pour finir la saison en beauté et hisser le club au plus haut possible. Enfin, cette victoire a permis d'entrevoir, à travers les déclarations d'après match de l'entraîneur, Didier Deschamps, que le malaise au sein du club, notamment, au niveau du staff dirigeant, est bel et bien confirmé. Celle qui dit, que même ses pires ennemis ne peuvent enlever l'acquisition par l'OM de 06 titres en 03 ans sous sa conduite, reste des plus éloquentes pour exprimer sa lassitude face à la situation à laquelle il a dû faire front depuis son arrivée au club. C'est un signe d'au revoir de sa part sur une note heureuse; celle d'avoir permis à l'OM dans une saison de glaner un titre majeur (2 avec le Trophée des Champions en début de saison) sur 03 années consécutives. Cette saison ne sera certainement pas des plus glorieuses pour Didier Deschamps dans sa carrière d'entraîneur mais elle n'a pas manqué à sa ligne directrice: remporter un titre et aller au plus loin en Ligue des Champions. En effet, le série de défaites subie par l'OM cette saison est tellement historique qu'on a presque oublié le fait qu'il s'est qualifié en 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Fait tout aussi historique 19 ans après.

Après-Deschamps compliqué

Pour un club qui n'a jamais gagné de titre pendant 17 ans, DD a effectué un travail plus que remarquable et satisfaisant avec ses 06 titres en 03 ans. Et ça, effectivement, personne ne peut le lui enlever et on pourrait même ajouter, en premier, ses pires ennemis. Et au-delà de sa culture de la gagne, dans cette saison difficile, il a su sortir de son chapeau une fée. Une fée en la personne de Brandao, choix par défaut, récupéré de retour de prêt au mercato d'hiver et qui, entré en cours de match, a toujours été décisif dans 2 matches déterminants. Maintenant, il faut aborder la fin de la saison avec un peu plus de sérénité et rassembler toutes les forces vives du club pour aider l'effectif à se classer le mieux possible. Aussi, à la fin de la saison il faudra tout remettre à plat et se remettre en question (voir article par ailleurs OM: une saison à vite oublier! ). Car déjà, si le départ de Didier Deschamps est confirmé, lui succéder relève d'un sacré défi, même si personne n'est irremplaçable, mais aussi lui trouver un successeur digne, ne relèvera pas d'une mince affaire. Le chantier d'après-Deschamps risque d'être un peu compliqué.

EDDY RABE

Les joueurs marseillais en liesse lors de la remise du trophée de la Coupe de la Ligue 2012, compétition gagnée pour la 3éme fois consécutive par l'OM.

Les joueurs marseillais en liesse lors de la remise du trophée de la Coupe de la Ligue 2012, compétition gagnée pour la 3éme fois consécutive par l'OM.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents