Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monjangaia

monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


Serena Williams, Of course!

Publié par Eddy Rabe sur 11 Juillet 2015, 19:05pm

Vingt-et-unième titre de Grand Chelem pour Serena Williams en remportant l'édition 2015 du tournoi de Wimbledon. L'Américaine s'est imposée en finale en 2 sets 6-4/6-4 face à la prometteuse Espagnole Garbiñe Muguruza. Cette victoire marque un point important dans la carrière de la Numéro un mondiale puisqu'elle lui a permis de réaliser ce que les médias appellent désormais le "Serena Slam", une prouesse qu'elle a pu accomplir en remportant consécutivement les 4 tournois du Grand Chelem à cheval sur 2 années (US Open en 2014 puis Open d'Australie, Roland Garros et Wimbledon en 2015). C'est juste le remake d'un exploit déjà réalisé en 2002-2003 et qui augurait à l'époque la suite extraordinaire d'une sublime carrière. Ainsi, Serena Williams a soulevé, dans un après-midi londonien ensoleillé, le saladier de Wimbledon pour la 6ème fois après 2002, 2003, 2009, 2010, 2012 et 2015. Non sans mal puisque son adversaire du jour en finale, la joueuse espagnole de 21 ans, 19ème au classement WTA a exprimé tout son potentiel et a montré qu'elle n'était pas du tout complexée face à la meilleure joueuse du monde. D'entrée elle a poussé l'Américaine à faire des fautes et lors du 2ème set, alors que la protégée de Patrick Mouratoglou (entraîneur de Serena Williams) s'achemine tranquillement vers la victoire en menant 5 jeux à 1, Garbiñe Muguruza a fait preuve d'un sursaut de révolte avec le talent prometteur qu'on mise sur elle en remontant le score jusqu'à 5 jeux 4 et en sauvant au passage une balle de match. Le Centre Court de Wimbledon retient son souffle et croit se diriger vers un 3ème set. Mais voilà, en ce moment, n'abat pas Serena Williams qui veut. Lorsqu'elle décide d'élever son jeu et de faire parler sa puissance et son expérience, personne ne peut l'arrêter. Et sur un jeu de service blanc de l'Espagnole, la messe est dite. Serena peut jubiler.

Grand Chelem

A travers cette victoire, elle est en train d'écrire l'histoire du tennis féminin mondial. En effet, Serena Williams a l'occasion d'égaler les 22 victoires en Grand Chelem détenues par l'Allemande Steffi Graf. Mais aussi et surtout, elle peut réaliser l'exploit d'accomplir le Grand Chelem, le vrai, celui de remporter les 4 grands tournois dans une même année calendaire. Un exploit qu'elle partagerait, une fois de plus, avec... Steffi Graf (1988). Ce rêve, il n'est pas impossible qu'elle le caresse au fond d'elle-même, d'autant que la marge est encore très confortable pour l'inamovible numéro un mondial. On a vu une Serena Williams amoindrie mais conquérante lors des Internationaux de Paris, une championne qui assume son statut à Wimbledon; nul doute qu'elle sera plus que requinquée pour Flushing Meadow (dernière semaine du mois d'août-première semaine du mois de septembre) avec en ligne de mire ce fameux Grand Chelem devant un public qui sera sans conteste acquis à sa cause. Surtout qu'au vu de tout ce qu'on a vu depuis maintenant 1 an sur le circuit, la reine mondiale de la raquette est insatiable et rafle tout sur son passage. Ce qui confirme de plus en plus la règle comme quoi le tennis féminin se joue à deux mais à la fin c'est Serena Williams qui gagne. Désormais, il appartient aux autres d'essayer d'en être l'exception.

EDDY RABE

Serena Williams, Of course!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents