Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monjangaia

monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


Toulouse: Après l'horreur et l'indignation... le soulagement!

Publié par Eddy Rabe sur 25 Juin 2012, 15:49pm

Toulouse: Après l'horreur et l'indignation... le soulagement!

Comme c'est une nouvelle version du blog, je vous retranscris ici certains articles publiés sur l'ancienne version. Celui, ci-après, a été publié le 22 mars 2012. Bonne lecture!

Mohamed Merah, le jeune homme de 23 ans, auteur de 07 meurtres prémédités sur fond d'idéologie islamiste, a été abattu, le jeudi 22 mars à 11h30, par une unité spéciale de la Police (Raid) après plus de 33 heures de siège à son appartement dans le quartier de Côte Pavée à Toulouse. Cette parenthèse douloureuse de l'histoire de la Ville Rose s'est donc refermée sur la mort de ce forcené. Il s'agit, à présent, de refermer les plaies, de surmonter les préjugés générés par les motivations de ce "monstre" fanatisé et de se montrer plus forts que tout courant de pensée voulant ébranler le bon "vivre ensemble" des Toulousains, en particulier, et des Français, en général.

Sans vouloir verser dans la polémique, la mort de ce jeune terroriste a fait jaillir un soupir de soulagement dans la ville de Toulouse. Il faut reconnaître que cette ville, d'habitude si calme et joyeuse, a été fortement traumatisée par les actes odieux de ce Jeune qu'elle a abrité depuis sa naissance dans une de ses cités. Comment imaginer, en effet, que de telles barbaries, comme tuer de sang-froid d'une balle dans la tête, la prenant par les cheveux, une enfant de 03 ans, puissent être perpétrées par un jeune toulousain, connu certes, des services de police et issu d'un quartier populaire mais qui, jusque là se limitait à de petits trafics? Cette question, bon nombre de Toulousains se la posent encore; tout comme grandissantes ont été leurs angoisses en ayant appris les motivations islamistes du tueur. La Ville Rose qui, jusqu'ici, reflétait la bonne cohabitation des communautés, se retrouve sonnée par la violence de la manifestation antisémite et terroriste de ce tueur.

Leur foi n'est pas haine

Au nom de sa religion, Mohamed Merah a, soi-disant, voulu venger des enfants de sa communauté religieuse (ndlr: des enfants palestiniens morts dans le conflit israëlo-palestinien); mais ce qu'il a semblé oublier et ce que certains fanatiques et autres prédicateurs, qui oeuvrent lâchement derrière ces jeunes désoeuvrés et démunis de toutes attaches sociales, ont oublié, c'est la grande conviction que ressentent les milliers de Musulmans de Toulouse et les millions de Musulmans de France dans les vraies valeurs de l'Islam. Leur foi n'est pas haine, meurtre et terreur mais amour, vie et paix. Comment peut-on accepter qu'au nom de l'Islam, on tue, on terrorise? L'Islam n'est pas ça et n'a jamais été cela et ici, à Toulouse, comme ailleurs en France et dans toutes les contrées du monde, il ne doit pas être réduit à ça. En tout cas, l'Islam que j'ai connu n'a jamais permis de tels enseignements meurtriers et haineux. Dans son intervention, en réaction à ces tueries de Toulouse, d'ailleurs, le Premier ministre palestinien a vivement condamné les actes de Mohamed Merah et à demander à ce qu'on arrête d'associer la Palestine et la cause palestinienne à tout acte de terreur ou de meurtre. En effet, il est loin le rapprochement entre défendre les causes de la Palestine et de l'Afghanistan et s'adonner à des meurtres à Toulouse et ses environs. Dans le contexte géopolitique actuel, les faits relèvent plus à de la folie qu'à un combat. Quand on défend une cause, on combat avec ses idées, ses convictions en ayant le courage de les exprimer ou de les matérialiser dans son vrai contexte. Mais on ne tue pas des innocents.

L'immigration n'est pas la voie des "Mohamed Merah"

Ceci étant, Toulouse, en particulier, la France, en général, n'est pas dupe. Elle ne tombera pas dans le piège de l'amalgame. Doit-on le rappeler, aussi douloureux soit-il, que parmi les victimes du tueur fou, il y avait un Musulman? Savons-nous que 80% des victimes du terrorisme islamiste sont musulmans, comme l'a si bien rappelé le président du Conseil Français du Culte Musulman, Moussaoui Mohammed dans une intervention télévisée.En cette période où la campagne électorale ne peut se dissocier de l'actualité, on constate les échos des tueries de Toulouse dans la stratégie des candidats et face aux éventuelles récupérations. Mais, Toulouse a toujours su vivre en harmonie dans la diversité et Toulouse est assez lucide pour ne pas sombrer dans le rejet de l'autre. Et espérons que dans le choix démocratique que nous aurons à exprimer, nous vaincrons l'extrémisme et le fondamentalisme comme ceux de Mohamed Merah en rejetant massivement par les urnes les idées reposant sur des velléités d'opposer les uns aux autres. Non, l'immigration n'est pas la voie de propagation des "Mohamed Merah" en France, comme ont laissé entendre certains. Ils se sont trompés et qu'ils sachent, qu'on soit Immigré, Français de souche, Catholique, Musulman, Bouddhiste, Hindou, Noir, Blanc, Jaune... etc, à Toulouse, on a tous été submergé de soulagement après la neutralisation de cet individu.

EDDY RABE

Le Capitole, symbole de la Ville Rose.

Le Capitole, symbole de la Ville Rose.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents