Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Monjangaia

Monjangaia

C'est un blog d'informations et d'analyses sur l'actualité internationale en général, et, malgache, en particulier.


40 ANS DÉJÀ...

Publié par Eddy Rabe sur 11 Mai 2021, 14:04pm

11 mai 1981 - 11 mai 2021, 40 années sont passées. Quarante ans que Bob Marley, de son vrai nom Robert Nesta Marley, s'en alla. En ce 11 mai 1981, la Jamaïque perdit un de ses illustres fils, son ambassadeur le plus prestigieux qui la fit découvrir au monde à travers des paroles engagées et vibrantes accompagnant le rythme doux du reggae. Depuis, le monde adopta le reggae qui est devenu un rythme symbole de paix, d'unité, de fraternité et d'amour. Bien au-delà de son talent d'artiste, Bob Marley fut connu par son engagement pour la liberté des peuples opprimés à travers le monde mais aussi pour son amour et son attachement pour l'Afrique. Le continent africain lui tint particulièrement à coeur, de par, son appartenance au mouvement rastafari qui s'inspire de la "prophétie" du militant jamaïcain Marcus Garvey. Pour ce panafricain invétéré, les descendants des esclaves noirs se doivent de revenir en Afrique pour retrouver les terres de leurs ancêtres et bâtir une Afrique libre, forte, unie et prospère. Bob Marley s'en inspira et on retrouva à travers son engagement et les paroles de ses chansons, cette force invisible de vouloir briser les chaînes d'oppression des peuples noirs. "Exodus", "Africa Unite", "Get Up, Stand Up", "Zimbabwe", ce sont ses morceaux, parmi tant d'autres, les plus symboliques dans les années 70-80 marquant ce réveil des consciences pour libérer l'Afrique de ses jougs en ces périodes où la lutte pour l'indépendance faisait rage dans le continent. Il fut un phare dans ces combats pour l'égalité des peuples afin de préserver la paix dans le monde. Les paroles de ses chansons résonnent encore aujourd'hui telles une "prophétie" qui rappelle cette nécessité de peuples égaux et libres pour un monde meilleur et apaisé. Et c'est en Afrique où ces combats étaient les plus âpres que ces paroles auraient dû prendre un écho beaucoup plus pertinent. Malheureusement, la réalité nous montre aujourd'hui que les indépendances ont tourné en désillusions dans le continent et les inégalités y sont plus flagrantes que partout ailleurs dans le monde. La liberté et l'égalité des peuples noirs tant aspirées par ce Métis (de père Britannique blanc et de mère Jamaïcaine noire), souvent, ironie de l'histoire, discriminé par ses pairs noirs dans son adolescence à cause de son teint clair sont restées, pour le moment, au statut de voeu prophétique. Mais la "prophétie" de Bob Marley demeure. 40 ans déjà qu'il nous a quittés mais ses chansons n'ont cessé de bercer et de faire rêver des générations, et ce, pour l'éternité. 

 

EDDY RABE    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents